Un instant de bien-être avec Suzie

Découvrez la massothérapie !

 Bonne nouvelle, depuis une année j’ai l’opportunité de m’occuper des résidents du home dans mon activité de massothérapeute une demi-journée par semaine. Je suis reconnaissable par une blouse rose ou orange au lieu du blanc de ma fonction d’aide-soignante.

Je pratique le massage Trager qui se définit par des mouvements doux et rythmés ou bien la polarité qui est une approche énergétique ou simplement le classique avec une pommade ou huile essentielle pour calmer les douleurs, à chacun sa prestation.

Ces approches corporelles ont l’avantage de se faire habiller, soit sur un fauteuil roulant, chaise ou leur lit ce qui permet une grande aisance pour un bienfait très apprécié. Je m’adapte à chaque situation.

Ce sont des touchers apaisants qui conviennent parfaitement aux personnes âgées et en fin de vie. Le relâchement, le calme et la paix sont des réponses obtenues à la suite d’une séance.

Tantôt à l’Agora, dans l’un des salons ou dans leur chambre respective. Je me laisse guider dès mon arrivée afin de savoir qui sera l’heureux élu pour recevoir un soin variant de 10 minutes à 40 minutes. Cela fonctionne très bien, il y a toujours quelqu’un de disponible pour vivre un moment de détente. Parfois les infirmiers me recommandent d’aller vers une telle personne pour un besoin particulier tels que constipation, agitation, anxiété, ennui…dans tous les cas pour m’occuper d’eux avec bienveillance.

C’est un pur plaisir de venir vers les résidents pour leur offrir mes massages. Je reconnais que c’est un moment d’exception et de partage. Je suis attentive lorsque le résident a besoin de parler ou simplement dans le silence afin de mieux sentir ce qui se passe lorsque je bouge telle partie du corps.

Je suis toujours surprise lorsque l’on me demande : combien je te dois? Ou bien viens-tu dans le cadre du home ou bénévolat…c’est pourquoi je trouve important de clarifier ma prestation auprès des résidents et du public par le biais de l’agache notre journal mensuel local.

Je les rassure en leur disant que c’est gratuit et qu’ils peuvent aller remercier le directeur s’ils le désirent. C’est un petit plus pour leur bien-être qui leur est proposé.

Leur reconnaissance est grande : Merci ça me fait beaucoup de bien, je me sens plus légère, accompagné de leur beau sourire. Le massage réalise un contact humain privilégié et sollicite au mieux le plus négligé et le plus vaste de nos sens : le toucher. Même si les autres sens sont abolis ou atrophiés la peau gardera cette mémoire sensorielle qui est gravée toute la vie même dans la démence. A méditer… Suzie Paradis Zufferey Pour plus d’informations visitez mon site.

http://www.massotherapie-valais.ch

powered by /boomerang